Les infos pratiques

Passeports et visas :
Pour les ressortissants de l'Union Européenne, de la Suisse et du Canada, le passeport est obligatoire et doit être valable 6 mois après votre retour et comporter au moins deux pages vierges consécutives. Vous devrez également être en possession d’un billet retour ou de continuation. Pour un séjour touristique dont la durée est inférieure à 3 mois, les ressortissants de l'Union Européenne, de la Suisse et du Canada, sont dispensés de visa. Un permis de séjour de 90 jours sera délivré à la frontière à l’entrée sur le territoire sud-africain.
Pour le Lesotho et le Swaziland, aucun visa n’est exigé pour une durée inférieure à 30 jours. Le visa d’entrée vous sera délivré gratuitement à la frontière.

Avec les enfants :
Selon la réglementation locale en matière d’entrée et de sortie des mineurs, étrangers ou sud-africains, en vigueur depuis le 1er juin 2015, tous les parents sont tenus de présenter un justificatif attestant du lien de filiation avec leurs enfants, à l’entrée comme à la sortie du territoire sud-africain. Cette mesure s’applique en tout point frontalier du pays.

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/afrique-du-sud/#entree

Ces informations sont régulièrement mises à jour, mais sont données à titre indicatif. Il vous appartient de vérifier les formalités nécessaires à votre entrée dans le pays auprès des autorités compétentes.

Ambassade d’Afrique du Sud en France :
Ouvert de 8h30 à 17h15 du lundi au vendredi, de 9h à 12h pour les visas.
59 quai d’Orsay, 75343 Paris Cedex 7
Tél. : 01 53 59 23 23
Fax : 01 47 53 99 70
Internet : www.afriquedusud.net
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Santé :

Aucune vaccination n’est obligatoire. Toutefois, nous vous recommandons d’être à jour contre la diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatites A et B, rougeole, et en fonction de la durée et du type du voyage contre la typhoïde et la rage.
Autres précautions importantes : Selon l’endroit où vous vous rendez en Afrique du Sud, un traitement contre le paludisme peut être conseillé.
Evitez de boire l’eau du robinet et n’utilisez pas de glaçons.

Un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé pour les voyageurs en provenance d’une zone infectée (la mesure s’applique aussi à toute personne ayant transité pendant plus de douze heures dans un des pays à risques). Cette vaccination, qui ne concerne pas les enfants âgés de moins d’un an, doit avoir été effectuée 10 jours avant l’entrée sur le territoire sud-africain.

Il s’agit des pays suivants :
En Afrique : Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, Congo, Côte d’Ivoire, République démocratique du Congo, Ethiopie, Guinée équatoriale, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Rwanda, Sénégal, Sierra Leone, Soudan, Togo, Ouganda.
Hors Afrique : Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Guyane française, Guyane, Panama, Paraguay, Pérou, Surinam, Trinité-et-Tobago, Venezuela.

Tout voyageur concerné par cette obligation de vaccination antiamarile et ne la respectant pas se verra refuser l’entrée sur le territoire sud-africain par les autorités locales.
La fièvre jaune est très fortement recommandée si vous allez aux Chutes Victoria (attention au délai, il faut le faire au moins 10 jours avant le départ, voire 3 semaines si possible).

Pour plus de sécurité, demandez conseil à votre médecin.

Permis de conduire national et/ou international :

Si vous effectué un autotour ou si vous avez l’intention de louer un véhicule en Afrique du Sud, vous devrez être en possession de votre permis français accompagné d'un permis international. Ce permis est la traduction officielle de votre permis français. Vous devez le demander avant votre départ de France.

Vous devez vous adresser suivant votre département de résidence :
● à votre préfecture,
● ou à votre sous-préfecture,
● et, si vous habitez à Paris, au bureau des permis de conduire de la préfecture de police de Paris.
 
Il vous appartient de vérifier auparavant sur le site internet de votre préfecture car toutes les sous-préfectures ne sont pas compétentes pour délivrer le permis international. Attention, en Afrique du Sud la conduite se fait à gauche.

Quand partir ?

Compte tenu de son immense superficie, l’Afrique du Sud présente des disparités météorologiques. Les saisons sont inversées par rapport à l’hémisphère nord.
 
De Novembre à Mars, c’est l’été en Afrique du Sud, une période idéal pour visiter les régions du Cap et les côtés bordés par les océans Atlantique et Indien. A cette période, les provinces du Kwazulu Natal et de Mpumalanga deviennent très chaudes mais en Avril et Mai, c’est le meilleur moment pour aller à la découverte de la faune sauvage. De Juin à août, l’hiver est là avec une baisse sensible des températures, tôt le matin et en soirée.
 
Cependant, l’Afrique du Sud reste une destination accessible toute l’année et la meilleure période dépendra surtout des activités que vous prévoyez de faire sur place (safari, activités nautiques, voir les baleines, etc…).

Décalage horaire :

L’Afrique du Sud a 2 heures d’avance sur le méridien de Greenwich (GMT+2).
En hiver, l’Afrique du Sud a une heure d’avance par rapport à la France.
En été, il n’y a pas de décalage horaire.

Monnaie locale et paiements :

L’unité monétaire de l’Afrique du Sud est le Rand (R our ZAR) qui se subdivise en 100 Cents.
Mars 2017 :
1 Euro (€) = environ 13,5 Rands (ZAR)
1 Franc Suisse (CHF) = 12,6 Rands (ZAR)
1 Dollar Canadien (CAD) = 12,5 Rands (ZAR)
Il existe des pièces de : 5, 10, 20, 50 cents et 1, 2, 5 Rands et des billets de 10, 20, 50, 100 et 200 Rands. Vous aurez un petit pense bête pour vous aider à reconnaître les billets représentant Nelson Mandela et les Big Five.

Eviter les billets de 200 rands car beaucoup de faux circulent sur le marché et de plus en plus de commerçants les refusent. Vous avez le droit d’entrer ou de sortir du territoire avec une somme maximale de 5000 rands.

Paiements : Des bureaux de changes sont à votre disposition dans tous les aéroports. Si vous faites vos change dans une banque ou un bureau de change, les taux de commissions devraient être plus intéressants que dans un hôtel.
Les cartes de crédits internationales comme Visa ou Mastercard sont acceptées partout excepté pour l’achat d’essence dans certaines stations services. Vous pourrez retirer des espèces dans les distributeurs présents partout et payer dans la plupart des hôtels, restaurants, magasins.

Attention au montant des frais bancaires appliqués par votre banque lors de votre voyage en Afrique du Sud. Consultez votre banque avant votre départ.

Pourboires :
 
Les pourboires ne sont pas obligatoires mais constitue une source de revenu importante en Afrique du Sud, comme dans beaucoup d’autres pays. Ils dépendent bien entendu de votre satisfaction et de vos moyens. Pour vous donner une idée de ce qui se fait habituellement en Afrique du Sud, nous vous conseillons de donner au guide et au chauffeur environ 5 € par jour et par personne. Concernant les autres prestations de services telles que la restauration, il est souvent coutume de donner environ 10 % du montant de la facture.

Electricité :

Le courant électrique fonctionne en 220/230 volts et les prises sont munies de 3 fiches rondes. Par conséquent, n’oubliez pas de prévoir un adaptateur.

Langues :

Il y a onze langues officielles en Afrique du Sud : afrikaans, anglais, ndébélé du Sud, sotho du Nord, sotho du Sud, swati, tsonga, tswana, venda, xhosa, zoulou. L’anglais reste néanmoins la langue la plus parlée par la population locale car enseignée dans les écoles.